Scie à onglet radiale : Comparatif des meilleurs modèles et avis utilisateurs

0
71
meilleure scie a onglet radiale

Vous souhaitez acheter une scie à onglet radiale ? Quel que soit votre niveau de bricolage, pensez à choisir celle qui répond à vos besoins, afin de pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Découvrez les critères sur lesquels vous devez vous baser pour trouver le bon modèle.

Qu’est-ce qu’une scie à onglet radiale?

La scie à onglet radiale est une machine qui permet de réaliser des coupes transversales. Elle dispose en effet d’un chariot qui fait avancer la lame. On n’aura donc pas à déplacer la pièce à scier. Ce type de scie comporte également un moteur puissant et une table de sciage pivotante sur laquelle se pose le matériau à découper. Sur certains modèles, la table de sciage est équipée d’un laser qui facilite le guidage de la lame. Cette dernière se change aisément, grâce au système de blocage de la broche. La tête de la scie radiale est inclinable, permettant ainsi de réaliser des coupes en biais.

Pourquoi l’utiliser ?

La scie à onglet radiale est un outil indispensable pour créer des angles sur des cadres en bois, des moulures, des tasseaux, des corniches ou des lambris. Elle fait également partie des matériels nécessaires pour la pose de parquets, la fabrication d’une étagère, la construction d’un portail ou la réalisation des rainures. Avec une scie radiale, on peut découper du bois, du plastique, de l’aluminium et de l’acier. Les modèles équipés d’un disque diamant sont indiqués pour la coupe de carreaux ou de pavés.

Les avantages

Ajustable, la scie à onglet radiale permet de découper divers matériaux en toute facilité et avec une grande précision. Avec cet outil, il est facile de réaliser un angle de 15 à 90 ° sur des pièces de bois moins larges ou épaisses. Son système d’avance sur chariot accroît la capacité de coupe en largeur et procure un réel confort d’utilisation. Par ailleurs, ce type de scie permet de travailler en toute sécurité puisque sa lame bénéficie d’un système de protection rétractable. Ce dernier se rétracte lorsque le moteur est activé.

Les inconvénients

La scie à onglet radiale s’adapte aussi bien aux petits travaux de bricolage qu’aux travaux de menuiserie de grande envergure. Toutefois, il convient de noter qu’elle est relativement onéreuse. De plus, elle est lourde et encombrante.

Comment choisir une scie à onglet radiale? Les critères de sélection

La puissance

C’est un critère essentiel dans le choix d’un tel outil. La puissance d’une scie à onglet radiale varie généralement de 1200 à 2000 watts. Pour un usage intensif, il est conseillé d’investir dans un modèle puissant. Ce dernier traite facilement les matériaux robustes et ne risque pas de surchauffer. Si la scie est destinée à une utilisation occasionnelle, une puissance de 1200 watts est largement suffisante.

La lame

Une scie radiale équipée d’une lame de meilleure qualité garantit des découpes parfaites et précises. De plus, elle n’aura pas du mal à trancher les pièces épaisses. La capacité de coupe d’une lame conçue à partir d’un matériau solide est comprise entre 200 et 900 millimètres. Sa vitesse de rotation se situe entre 3000 et 5000 tours/minute. Pour obtenir une bonne finition de coupe, mieux vaut choisir une lame disposant de nombreuses dents.

L’angle de coupe

La scie à onglet radiale est un outil idéal pour les découpes répétitives. Mais, ces dernières ne sont pas forcément droites. Il se peut que l’on soit amené à réaliser des coupes inclinées. L’idéal serait d’opter pour un modèle muni d’une tête inclinable, afin de pouvoir effectuer des découpes d’angle allant de 0 à 90 °.

Le poids

Il existe aujourd’hui des scies radiales mobiles dont le poids oscille entre 5 et 20 kg. Pratiques et légères, elles peuvent être déplacées à volonté. Cependant, elles ne traitent que les matériaux de faible épaisseur. Destinés à une utilisation professionnelle, les modèles sur table pèsent entre 100 et 200 kg.

Les accessoires supplémentaires

La scie à onglet radiale peut être munie d’un système de guidage laser qui affiche la ligne de coupe. Cet accessoire convient parfaitement à ceux qui souhaitent réaliser des coupes minutieuses. Il y a également la butée de profondeur qui simplifie la création des rainures. Certains modèles récents disposent d’un sac collecteur de poussières en tissu ou en papier.

Nos conseils pour bien l’utiliser

Il est important de bien lire le mode d’emploi avant d’utiliser une scie à onglet radiale. Le port d’équipements de protection est également recommandé pour travailler en toute sécurité.

La scie doit toujours être installée sur une surface plane pour qu’elle reste stable durant les travaux de découpage. Pour obtenir de bons résultats, il est préférable d’ajuster la profondeur de coupe en fonction de l’épaisseur du matériau à découper. Celui-ci doit être maintenu par des butées, des étaux ou des pinces. Assurez-vous qu’il soit complètement immobile avant de procéder au découpage. Les molettes de verrouillage doivent également être bien serrées. Vous pouvez commencer à couper le matériau dès que la machine atteint sa pleine vitesse.

Lorsque vous coupez en longueur, n’hésitez pas à utiliser un guide de chant ou un guide longitudinal pour bloquer le matériau à scier. Pensez à bien serrer la vis de coulissement avant de réaliser des découpes horizontales. Si vous comptez effectuer une coupe droite, libérez tout d’abord le chariot en dévissant la vis de serrage latérale. Ensuite, relevez la tête de la scie, puis tirez la goupille de blocage.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici