Lamelleuse : Guide d’achat et Conseils pour choisir la meilleure

0
20
meilleure lamelleuse

Pour l’assemblage de pièces de menuiserie ou pour l’insertion de lamelles entre elles afin de réaliser un objet décoratif, la lamelleuse est l’outil qu’il vous faut. Particulièrement prisé par les professionnels de la menuiserie, cet équipement est d’une grande utilité en atelier ou en bricolage occasionnel : elle est pratique et confortable, et elle permet d’obtenir des résultats nettement appréciables. Si vous souhaitez acheter une lamelleuse pour votre atelier de menuiserie, pensez tout d’abord à vérifier qu’elle répond à certains critères importants que nous vous exposons.

Qu’est-ce qu’une lamelleuse?

La lamelleuse est également appelée fraiseuse à lamelles : c’est un outil professionnel qui sert principalement à assembler des pièces de bois. Elle se compose d’un disque qui tourne à grande vitesse tout en creusant des pièces de bois de façon symétrique. Vous pourrez ensuite introduire dans les ouvertures, les lamelles ou les pigeons enduits de colle pour un assemblage esthétique et créatif.

Pourquoi l’utiliser et pour quels types de travaux?

La lamelleuse vous permet de profiter d’une grande autonomie pour l’assemblage de vos pièces de bois. Grâce à son disque à lames, elle permet d’associer des panneaux ou des planches, de creuser des rainures ou réaliser des logements de chevilles. Vous pourrez aussi l’utiliser pour tailler des pièces de bois en vue d’y insérer des lamelles. Outil indispensable pour le menuisier, elle se recommande aussi à tout bricoleur professionnel ou amateur.

Les avantages

Certains modèles de lamelleuses sont équipés avec un régulateur et un variateur de vitesse, qui permet de contrôler le fonctionnement de l’appareil selon la précision qu’on souhaite obtenir. De plus, le levier de blocage fourni sur la plupart des modèles permet de verrouiller votre outillage et de vous garantir une meilleure précision pour les travaux les plus délicats. Par ailleurs, la lamelleuse présente un moteur qui peut parfois atteindre les 28 000 tours par minute avec une puissance de 1200 W : de quoi réaliser un travail à la chaîne en un temps record, le tout sans se fatiguer. Grâce aux poignées prévues sur certains types de lamelleuses, l’utilisateur travaille confortablement et aisément.

Les inconvénients

Les modèles avec batterie ne sont pas toujours adaptés à un travail important, et ils ne sont pas très pratiques sur un chantier qui n’a pas encore accès à l’électricité. Il faudra donc se munir d’une batterie de rechange pour travailler efficacement avec une lamelleuse à batterie.

Comment choisir une lamelleuse? Les critères de sélection

Entre précision, puissance et accessoires, découvrez les critères les plus importants qui doivent vous guider dans le choix de votre lamelleuse professionnelle.

Le degré de précision et la fiabilité de la machine

Lorsqu’on réalise des travaux de menuiserie, il est absolument indispensable d’avoir des outils précis et efficaces. Un simple décalage peut parfois être impossible à rattraper, ou vous couter des heures de travail supplémentaires. Pour éviter ce genre de désagrément, veillez à choisir un appareil suffisamment précis et très fiable pour réaliser aisément vos travaux.

La profondeur de fraisage et la butée de hauteur

La profondeur de fraisage doit pouvoir offrir la possibilité d’accéder facilement aux dimensions classiques des lamelles : elle se fait à l’aide d’une vis sans fin et prévoit en moyenne 6 préréglages avec des profondeurs de plongée de 19 ou 22 millimètres.

Quant à la butée de hauteur, elle est soit amovible, soit associée à la plaque frontale de votre lamelleuse. Les meilleures butées de hauteur sont réglables au millimètre et prévoient des indications micrométriques qui aident à travailler aisément sur n’importe quelle épaisseur. Si vous devez travailler au milieu d’un panneau de bois ou fabriquer une étagère, optez pour une lamelleuse dont la butée de hauteur peut être insérée sous la semelle : cela vous offrira un meilleur confort d’utilisation.

La puissance et l’ergonomie de votre équipement

La plupart des lamelleuses offrent une puissance comprise entre 700 et 1100 W. Afin de réaliser un investissement tout à fait judicieux et rentable, pensez à vérifier si la puissance de votre appareil est bien adaptée à l’utilisation que vous souhaitez en faire.

La plaque frontale

Optez pour une lamelleuse avec une plaque frontale inclinable et facilement réglable. Certaines plaques frontales sont réglables au degré près, ce qui sera d’une grande utilité pour travailler les coupes d’onglets ou pour réaliser tout ouvrage particulièrement délicat.

Les options d’une lamelleuse productive

Évitez d’acheter une lamelleuse qui ne présente pas de repères. Qu’ils soient prévus sous la semelle ou sur la butée ou sur la plaque frontale, les repères sont indispensables pour réaliser un travail précis et éviter les erreurs. De même, une lamelleuse qui offre un démarrage progressif permet une prise en main plus souple. Cette option empêche les travailleurs inexpérimentés de se désaxer dans leur ouvrage.

Pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions, optez pour un équipement ergonomique et facile à manier. Vous pouvez choisir un appareil qui pèse entre 2,5 et 3,7 kg pour vous assurer une prise en main aisée.

Privilégiez les modèles munis d’un raccord d’aspiration afin de travailler proprement et éviter les émanations de poussière. Enfin, les modèles munis d’un interrupteur à blocage sont indiqués pour un travail en série sans risque. Aussi, les ergots et les patins antiglisse vous assurent un travail bénéfique et sans danger.

Nos conseils pour bien l’utiliser

Avant de vous servir de votre lamelleuse, pensez à bien fixer les pièces à travailler sur un plan de travail parfaitement stable. Il est important de faire un repérage et un traçage du futur assemblage avant de commencer à travailler, afin d’obtenir la précision souhaitée.

Pour une opération de fraisage sur chant de 90°, réglez la profondeur et la hauteur de la coupe, puis utilisez votre équerre comme appui afin de pousser la machine contre le chant. Utilisez l’équerre pour aligner le repère du centre de la plaque frontale avec l’entaille tracée sur le parement. Une fois la butée atteinte, vous obtenez le résultat escompté. Pour un fraisage sur parement, démontez l’équerre puis posez votre machine de façon verticale sur le panneau. Une fois appuyée contre la plaque frontale, alignez le repère et travaillez jusqu’à atteindre la butée.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici